La Poste: la Cour des comptes suscite la polémique

Par
Dans un rapport de 72 pages, la Cour des comptes critique le fonctionnement de la Poste et les entraves mis pour le développement de la Banque Postale. Selon le rapport, les liens avec la Poste sont encore trop étroits et fragilisent la banque Postale. Il pointe notamment la lourdeur du réseau de bureaux de poste. «Un réseau resserré suffirait», affirme-t-il.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour les maires, le nouveau rapport de la Cour des comptes sur la Banque Postale risque d’être un chiffon rouge. Séparé juridiquement du groupe La Poste depuis 2005, l’établissement bancaire a engagé une réforme qui le conduit à ressembler de plus en plus à une banque normale. Selon le rapport de la Cour des comptes, dont on ne connaît pour l’instant que des extraits par l’AFP, les changements à la Banque Postale ne sont pas suffisants. Une séparation plus nette s’impose, d’après le rapport, pour faciliter l’émergence de la Banque Postale. Car, pour l’instant, insiste-t-il une série de «handicaps» la fragilise, notamment la lourdeur de son réseau de bureaux de poste et les coûts des fonctionnaires de la Poste.