Suicides à France Télécom: L'ex-patron et Orange en correctionnelle

Par
L'ancien PDG de France Télécom Didier Lombard et six cadres, dont la responsabilité est mise en cause dans une vague de suicides dans cette entreprise, seront jugés en correctionnelle, ainsi qu'Orange en tant que personne morale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'ancien PDG de France Télécom Didier Lombard et six cadres, dont la responsabilité est mise en cause dans une vague de suicides dans cette entreprise, seront jugés en correctionnelle, ainsi qu'Orange en tant que personne morale.