Pétrole: les marchés découvrent la vulnérabilité de Riyad

Par

Jamais le marché pétrolier n’avait connu une telle rupture d’approvisionnement, même au moment de l’invasion du Koweït ou de la révolution iranienne. Après les attaques contre ses sites pétroliers, c’est la moitié de la production pétrolière saoudienne qui est effacée. Les prix flambent. Au risque de provoquer une récession mondiale ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le marché pétrolier mondial nage en pleine incertitude. Deux jours après les attaques contre les infrastructures pétrolières saoudiennes, les informations précises manquent toujours. Les experts en sont réduits à émettre des hypothèses, à essayer de soupeser quelles peuvent être, à court et moyen terme, les répercussions des destructions.