Le délit d’opinion de Kako Nubukpo, critique du franc CFA

L’économiste togolais a été brutalement congédié par l’Organisation internationale de la francophonie en raison de ses prises de position critiques envers le franc CFA, « inappropriées » selon les propres termes de l’administrateur de l’OIF.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

À ceux qui cherchaient une preuve supplémentaire de l’impossibilité pour un cadre africain de critiquer le franc CFA sans risquer de perdre son poste, l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), basée à Paris, vient d’en fournir une.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal