En pleine crise, les bonus indécents du patron de Natixis

Par

Alors que quelques patrons ont décidé de réduire leurs bonus en cette période de crise, le directeur général de Natixis roule plus que jamais sur l’or. Les résolutions soumises au vote des actionnaires fixent sa rémunération pour 2020 à plus de 1,9 million d’euros.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Filiale du groupe BPCE, la banque Natixis ne cesse décidément de se distinguer… toujours de la plus mauvaise des manières. Fréquemment épinglée pour des irrégularités par l’Autorité de la concurrence ou par l’Autorité des marchés financiers (AMF), elle a aussi l’habitude de couvrir d’or les mandataires sociaux qui la dirigent.