La fin des annonces coquines au «Nouvel Obs»

Par
La page des petites annonces disparaît du Nouvel Obs après un «choc des pages» fâcheux dans le dernier numéro consacré aux rapports entre pouvoir et prostitution.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Qui a vu Laurent Joffrin au «Petit Journal» de Canal + mercredi a pu observer en direct la décomposition du visage du patron du Nouvel Obs, passant du sourire amusé par les questions du trublion Yann Barthès, à la stupéfaction honteuse.