Suez-Veolia: la guerre de tranchées

Par

Les salariés de Suez emportent une première victoire. Veolia va être obligé par une décision de la cour d’appel de les informer et de lever le flou entourant son projet de prise de contrôle. Le temps devient un des facteurs clés dans cette bataille entre les deux groupes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une première victoire pour les salariés de Suez dans une bataille où, pour l’instant, ils ont le sentiment de n’avoir pris que des coups, mais une victoire dans un parcours qui s’annonce semé d’embûches. La cour d’appel de Paris a confirmé ce jeudi 19 novembre l’ordonnance en référé prise le 9 octobre annonçant la suspension des droits de Veolia (hormis les droits aux dividendes) sur les 29,9 % de Suez acquis auprès d’Engie, tant que les comités sociaux et économiques de Suez n’auront pas été informés et consultés.