La chute de la maison Peugeot et la BX de Jacques Calvet

Quand on prétend tourner le dos à la mondialisation, elle se rappelle à votre bon souvenir. CQFD, et ce que fait la chute de la maison Peugeot.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Dans la chute de la maison Peugeot, une famille qui passe la main après deux siècles passés à la tête de ce qui était devenu l’un des principaux groupes industriels français, il devrait y avoir une leçon pour l’économie et la société françaises : lorsqu’on refuse d’embrasser la mondialisation de manière volontaire et délibérée, elle revient pour vous étrangler. Malheureusement, il y a fort à parier que le message sera perdu dans le brouhaha hexagonal, caricaturalement alimenté par Arnaud Montebourg qui s’affirme, de dossiers en interventions, comme l’idiot du village global. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal