Un comité de Nissan ne veut pas du même président que Renault

Par
Un comité externe mandaté par Nissan Motor pour améliorer la gouvernance du groupe japonais est opposé à l'idée de nommer à sa tête le même président que celui de Renault, ont dit à Reuters deux sources proches du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOKYO (Reuters) - Un comité externe mandaté par Nissan Motor pour améliorer la gouvernance du groupe japonais est opposé à l'idée de nommer à sa tête le même président que celui de Renault, ont dit à Reuters deux sources proches du dossier.