La CE va approuver le partage d'actifs entre RWE et E.ON

Par
Les autorités européennes de la concurrence devraient donner leur feu vert sans condition au rachat par l'allemand RWE des actifs dans les énergies renouvelables de sa filiale Innogy et de son concurrent E.ON, ont rapporté jeudi des sources au fait du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Les autorités européennes de la concurrence devraient donner leur feu vert sans condition au rachat par l'allemand RWE des actifs dans les énergies renouvelables de sa filiale Innogy et de son concurrent E.ON, ont rapporté jeudi des sources au fait du dossier.