L'inflation annuelle a continué à ralentir en janvier

Par
Les prix à la consommation ont reculé de 0,4% en janvier en France par rapport au mois précédent au cours duquel ils étaient restés stables, a annoncé jeudi l'Institut national de la statistique et des études économiques.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - Les prix à la consommation ont reculé de 0,4% en janvier en France par rapport au mois précédent au cours duquel ils étaient restés stables, a annoncé jeudi l'Institut national de la statistique et des études économiques.

Les prix des produits manufacturés reculent fortement en lien avec le début des soldes d’hiver (−2,1 % après −0,2 %) et ceux des services ralentissent (+0,2% après +0,4%), indique l'Insee.

Les prix alimentaires sont eux aussi un peu moins dynamiques que le mois précédent (+0,5 % après +0,6%).

En revanche, les prix de l’énergie baissent moins fortement qu’en décembre (−1,2% après −2,4%), dans le sillage des cours du pétrole.

Enfin, les prix du tabac augmentent de 0,8% après une stabilité en décembre.

Corrigés des variations saisonnières, les prix à la consommation rebondissent de 0,2 % sur un mois, après une baisse de 0,1% en décembre.

Sur un an, les prix à la consommation ralentissent pour le troisième mois consécutif, précise l'Insee : +1,2% en janvier après +1,6% en décembre. La baisse de l’inflation résulte d’un ralentissement des prix de l’énergie.

La hausse de l'indice des prix à la consommation harmonisé suivant la norme européenne (IPCH) est également en baisse sur le mois (−0,6% après une hausse de 0,1% en décembre).

Sur un an, l'inflation IPCH est de 1,4% après +1,9% le mois précédent.

L'inflation IPCH a été confirmée jeudi à 1,7% en Allemagne en janvier.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale