«OffshoreLeaks» dévoile l’évasion fiscale des dirigeants chinois

Par

Le Consortium international des journalistes d’investigations dévoile les noms de près de 22 000 clients chinois de sociétés offshores situés dans des paradis fiscaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les plus hauts dirigeants chinois et leurs familles pratiquent l’évasion fiscale avec l’aide, notamment, des banques suisses UBS et Crédit suisse, révèle le Consortium international des journalistes d’investigations (ICIJ) qui publie, mercredi 22 janvier, avec une quinzaine de journaux dans le monde, de nouvelles révélations issues de sa base de données « OffshoreLeaks ».