L’empoisonnement au chlordécone : le cancer de la prostate reconnu maladie professionnelle

Les cancers de la prostate liés à l’exposition au chlordécone, un pesticide largement utilisé pendant des décennies aux Antilles, sont reconnus comme maladie professionnelle, selon un décret publié aujourd’hui au Journal officiel.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Cette mesure, destinée à faciliter l’indemnisation des victimes, s’inscrit dans une série d’actions menées par l’État dans ce dossier extrêmement sensible depuis des années aux Antilles.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal