BTP: le volontarisme du gouvernement se heurte au réel des chantiers

Par

Après cinq jours de violent bras de fer, le gouvernement a conclu samedi un accord avec le secteur du BTP ouvrant la voie à une reprise de certains chantiers malgré la crise du coronavirus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le volontarisme économique d’Emmanuel Macron sera-t-il tenable encore longtemps en pleine épidémie de Covid-19 ? Samedi, à 23 heures, le premier ministre italien, Giuseppe Conte, annonçait à la télévision, au terme d’une nouvelle journée noire marquée par 793 morts supplémentaires liées au coronavirus, sa décision d’arrêter toute activité de production qui ne soit pas « strictement nécessaire, cruciale, indispensable pour garantir les biens et les services ». « Nous allons ralentir le moteur productif du pays mais nous n’allons pas l’arrêter », a-t-il toutefois nuancé.