Paquebots de croisière: un succès noirci par la suie

Par

Alors que le plus grand paquebot au monde inaugure ses croisières, les habitants des villes portuaires dénoncent la pollution qu’engendrent de tels géants. Florissante, l’industrie de la croisière répond être plus vertueuse que le reste du trafic maritime.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

362 mètres de long, 66 de large, 70 de haut, près de 9 000 passagers et membres d’équipage : le Symphony of the Seas construit par les chantiers STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) bat de quelques centimètres et de quelques dizaines de passagers son prédécesseur, Harmony of the Seas, devenant à son tour le plus grand paquebot de croisière au monde. À côté, les porte-avions géants de l’US Navy, les fameux Nimitz, font presque figure de petits joueurs.