«Par la grève, les femmes montrent qu’elles sont des travailleuses à part entière»

Par

Leur place n’était pas acquise, et leur a même été contestée. Mais dès la fin du XIXe siècle, des femmes ont été présentes dans le mouvement ouvrier et syndical. C’est cette position, le rôle qu’elles y jouent et le bénéfice qu’elles peuvent en tirer, qu’explore un récent livre. Ses trois autrices confrontent leurs visions historiques et leurs points de vue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Émancipation, revendications salariales, lutte contre les violences sexistes… L’ouvrage (Féministe, la CGT ?, tout juste paru aux éditions de l’Atelier) a été rédigé après une soirée organisée par le collectif « femmes-mixité » du syndicat. Il propose notamment des portraits de femmes syndicalistes, et dresse les tableaux de luttes syndicales, sur plus d'un siècle.