Vincent Eblé: «L’effort budgétaire est clairement déséquilibré»

Par

C’est lui qui a obtenu le chiffrage des réformes fiscales sur le capital. Le président PS de la commission des finances du Sénat, Vincent Éblé, détaille pour Mediapart le cadre de la discussion budgétaire ouverte ce 23 novembre à la haute assemblée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Sénat commence ce jeudi 23 novembre l’examen du projet de loi de finances 2018. La majorité de droite de la haute assemblée semble déterminée à protéger les ressources des collectivités territoriales par le report de l’exonération partielle de la taxe d’habitation. Elle souhaite aussi aller plus loin dans la réforme fiscale en faveur des plus fortunés en supprimant simplement l’ISF et en renonçant à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI).