Ford confirme son refus du plan de reprise de Punch pour Blanquefort

Par
Ford a annoncé lundi au personnel de son usine Ford Aquitaine Industrie (FAI) à Blanquefort (Gironde) son refus du projet de reprise présenté par le groupe belge Punch, ce qui entraînera la fermeture du site fin août, a indiqué à Reuters un porte-parole du constructeur automobile américain.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BORDEAUX (Reuters) - Ford a annoncé lundi au personnel de son usine Ford Aquitaine Industrie (FAI) à Blanquefort (Gironde) son refus du projet de reprise présenté par le groupe belge Punch, ce qui entraînera la fermeture du site fin août, a indiqué à Reuters un porte-parole du constructeur automobile américain.