Chine : la bulle du charbon

Contrairement à une idée reçue omniprésente dans le débat sur la transition énergétique, la consommation de charbon en Chine plafonne, et ses investissements déclinent. 

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Contrairement à une idée reçue omniprésente dans le débat sur la transition énergétique, la consommation de charbon en Chine plafonne et ses investissements déclinent : en 2011, un tiers des centrales à charbon approuvées étaient à l’arrêt et les investissements dans les nouvelles centrales étaient plus de moitié inférieurs à leur niveau de 2005.

Entre 2001 et 2010, la Chine a fermé 80 gigawatts (GW) de centrales à charbon, et doit en fermer encore 20. C’est l’équivalent de toute la production électrique espagnole. Désormais, la Chine investit dans les énergies renouvelables et en particulier l’éolien, avant toute autre source d’énergie.  

La suite à lire sur le Huffington Post

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale