Le parquet examine les liens de Ghosn et d'un Saoudien

Par
De nouvelles accusations mises en avant par le parquet de Tokyo contre Carlos Ghosn tournent autour de l'usage présumé de fonds de Nissan Motor pour payer un homme d'affaires saoudien qui aurait aidé l'ex-président du constructeur automobile japonais à se sortir de difficultés financières, ont déclaré deux sources de Nissan au fait du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PEKIN (Reuters) - De nouvelles accusations mises en avant par le parquet de Tokyo contre Carlos Ghosn tournent autour de l'usage présumé de fonds de Nissan Motor pour payer un homme d'affaires saoudien qui aurait aidé l'ex-président du constructeur automobile japonais à se sortir de difficultés financières, ont déclaré deux sources de Nissan au fait du dossier.