Ghosn a bien utilisé l'argent de Nissan à des fins privées

Par
Le comité chargé de remanier la gouvernance de Nissan a déclaré mercredi qu'il y avait suffisamment de faits permettant de soupçonner l'ancien président Carlos Ghosn d'avoir enfreint les lois et utilisé des fonds du constructeur automobile japonais à des fins privées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

YOKOHAMA, Japon (Reuters) - Le comité chargé de remanier la gouvernance de Nissan a déclaré mercredi qu'il y avait suffisamment de faits permettant de soupçonner l'ancien président Carlos Ghosn d'avoir enfreint les lois et utilisé des fonds du constructeur automobile japonais à des fins privées.