Le gouvernement fait marche arrière sur les dividendes

Par

Finalement, le gouvernement recule sur les dividendes. À l’issue d’une réunion entre Emmanuel Macron et les responsables syndicaux, le gouvernement pose quelques conditions à ses aides. Mais la question de la solidarité des actionnaires avec les salariés reste entière.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Finalement, le gouvernement recule sur la question des dividendes. À l’issue d'une réunion entre Emmanuel Macron et les responsables syndicaux ce 27 mars, le gouvernement a indiqué qu’il n’accorderait ni report fiscal ni report des cotisations sociales pour les entreprises qui verseraient des dividendes. Le ministre des finances, Bruno Le Maire doit faire une proposition réglementaire à Matignon dans la journée.