Feu vert sous conditions à l'acquisition de Marie Brizard par Cofepp

Par
L'autorité française de la concurrence a autorisé jeudi sous conditions l'acquisition du groupe de spiritueux Marie Brizard, en difficultés financières, par la Cofepp, son principal actionnaire.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - L'autorité française de la concurrence a autorisé jeudi sous conditions l'acquisition du groupe de spiritueux Marie Brizard, en difficultés financières, par la Cofepp, son principal actionnaire.

Après des divergences, un accord de dernière minute conclu en janvier a ouvert la voie à une recapitalisation du propriétaire de la liqueur Marie Brizard et de la vodka Sobieski via une émission de titres réservée à Cofepp, propriétaire de La Martiniquaise (Label 5, Saint James, Gibson's).

L'autorité de la concurrence a déclaré jeudi que cette opération "n'était pas de nature à poser des problèmes" sur les marchés de la vodka et du whisky.

En revanche, "compte tenu du quasi-monopole de la nouvelle entité sur les marchés du porto et de la tequila, elle devra céder la marque de porto Pitters et la marque de tequila Tiscaz", a-t-elle ajouté.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale