Nouvelles objections syndicales au projet Thyssenkrupp-Tata Steel

Par
Les syndicats allemands ont exprimé de nouvelles objections au projet de Thyssenkrupp et de Tata Steel de fusionner leurs activités sidérurgiques en Europe en jugeant qu'il favorisait les salariés aux Pays-Bas au détriment des autres.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DÜSSELDORF/FRANCFORT (Reuters) - Les syndicats allemands ont exprimé de nouvelles objections au projet de Thyssenkrupp et de Tata Steel de fusionner leurs activités sidérurgiques en Europe en jugeant qu'il favorisait les salariés aux Pays-Bas au détriment des autres.