Pôle Emploi : le marché du siècle était-il faussé?

Par
Il y a un an, Pôle Emploi confiait la gestion de 320.000 chômeurs au secteur privé. Certains sous-traitants, confortés par le fisc, n'ont pas payé la TVA. Des concurrents crient à la «distorsion de concurrence». Le patron de Pôle Emploi se défend mais reconnaît «un certain foutoir».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La gestion de la situation de 320.000 chômeurs a-t-elle été sous-traitée au privé dans des conditions de concurrence douteuse? Il est permis de se poser la question.