Marché gazier : la tempête que personne n’avait vue venir

Par

L’addition de mauvaises conditions météo, d’une reprise brutale et désordonnée, d’une offre qui ne suit pas la demande a provoqué une explosion des prix du gaz. La crise se propage à l’ensemble de l’économie, mettant à nu les dysfonctionnements de la construction de l’Europe de l’énergie. Premier volet de notre série sur la faillite de l’Europe de l’énergie. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plus 10 % en juillet, plus 5 % en août, plus 8,7 % en septembre, plus 12,6 % à partir du 1er octobre… Depuis le début de l’année, les tarifs régulés du gaz ont augmenté de 57 % en France. Sur les marchés spots européens, l’explosion des cours est encore plus spectaculaire : ils ont quasiment quadruplé en neuf mois. Partout en Europe, les compteurs s’emballent et les gouvernements s’affolent. Pendant combien de temps cette hausse va-t-elle se poursuivre ? Jusqu’où les cours vont-ils monter ? Quelles vont être les conséquences sur l’économie ?