Grèce : OPA en vue sur tous les biens publics

Par
Le gouvernement veut gager les nouvelles émissions obligataires sur les biens publics. Les créanciers vont pouvoir faire main basse sur les actifs publics à bon compte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La grande braderie va pouvoir commencer en Grèce. Alors que le plan de restructuration de la dette grecque, officiellement arrêté fin octobre, est toujours en discussion, le gouvernement de Lucas Papademos est sur le point de faire de nouvelles propositions. Pour convaincre les financiers d'accepter d'échanger leurs titres contre des obligations de plus longue durée ou avec une décote, celui-ci s'apprête à leur faire une nouvelle offre. Les nouveaux titres émis seraient gagés sur des biens publics. Électricité, autoroutes, chemins de fer, ports, immobilier, foncier, tout pourrait servir de garantie.