Mal-logés: la Fondation Abbé-Pierre alerte sur une «bombe à retardement»

Par

Dans son rapport annuel, l’organisation pointe les conséquences dramatiques de la crise sanitaire et prédit une explosion des impayés comme des expulsions. Pour les plus fragiles, les effets risquent de se faire sentir longtemps. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le sujet est incontournable et la Fondation Abbé-Pierre ne pouvait faire l’impasse. Dans son rapport annuel, rendu public lundi soir 1er février, elle revient longuement sur la crise sanitaire, les confinements et leurs conséquences pour les plus fragiles, en particulier sur le logement.