Avec un comique apolitique en tête du premier tour, le dégagisme atteint l’Ukraine

Par

Cinq ans après le soulèvement du Maïdan, le premier tour de la présidentielle ukrainienne est venu renverser l’ordre établi. Volodymyr Zelenski, humoriste soutenu par l’un des oligarques les plus puissants du pays, a imposé une sévère défaite au président en poste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Signe des temps ? Ce dimanche 31 mars, pour le premier tour de l’élection présidentielle, le dégagisme a gagné l’Ukraine. Après une campagne où il n’a à aucun moment parlé de politique, le candidat comique et star du petit écran Volodymyr Zelenski est arrivé très largement en tête, avec plus de 30 % des voix.