Croquis. Un bâton de maréchal pour le général de Gaulle?

Par

La présidentielle 2017 est historique, au sens étymologique du terme. Elle ne parle que d’Histoire, en la revisitant ou en la trafiquant. Par le truchement de Dupont-Aignan, le gaullisme le plus affiché vient même de se rallier aux descendants du pétainisme. Un jeu de rôle dangereux pour une France déboussolée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On l’avait constaté dans la campagne du premier tour, la France politique n’a pas seulement dépassé le fameux « point Godwin », celui de l’évocation mécanique de la Seconde Guerre mondiale, elle a atteint le « point de Gaulle », le mythe central de notre histoire contemporaine.