En Ariège, le permis d’exploration de la mine de Salau est annulé

Le tribunal administratif de Toulouse a estimé que les conditions d’attribution d’un permis de recherche de tungstène à Couflens, au fin fond de l’Ariège, étaient irrégulières en raison du montage financier présenté.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mine de Salau, suite et fin ? Par décision du 28 juin 2019, le tribunal administratif de Toulouse a annulé le permis exclusif de recherche attribué à la société Variscan Mines. Le tribunal a estimé, comme l'avait fait le rapporteur public, que la société ne disposait pas à la date de la délivrance du permis « des capacités financières propres pour mener à bien ces travaux »