L'été en pente douce de Monsieur Hollande

Avant de partir en vacances, l’exécutif a tenté un premier bilan d’étape de la gauche au pouvoir en déroulant les promesses de campagne déjà tenues. Une opération de communication lancée après une session extraordinaire au Parlement peu convaincante et le report de plusieurs mesures emblématiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’était l’ultime opération de communication avant le grand départ en vacances. Mercredi, le président de la République a réuni le conseil des ministres puis un « séminaire gouvernemental » pour mettre en scène le respect des engagements tenus (voir sous l’onglet “Prolonger”). « Le but était de remettre l'action du gouvernement en perspective. De rappeler l'axe politique, donner les termes d'explication. On a fait beaucoup de choses. La feuille de route du candidat a bien été mise en œuvre », explique-t-on à Matignon.