Trente mille euros par berceau : les curiosités de la dette

C’est un concours de malice pour chroniqueurs économiques. Depuis que la France a crevé le plafond des 2000 milliards d’euros de dettes, ils s’avancent en rangs serrés, et rivalisent d'images parlantes. Chaque petit Français naîtrait avec une dette de 30 000 euros sur le dos. Un chiffre répété partout, mais qui recèle bien des mystères…

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Trente mille euros par tête… « Ça fait cher pour un berceau », disent les uns, « c’est un gouffre », ajoutent les autres, tandis que l’Institut Montaigne propose dans Le Figaro un compteur angoissant qui ne cesse de monter, comme un téléthon à l’envers, dont chaque tour nous rapprocherait de l’explosion finale.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal