Le clan Estrosi rudoyé par la chambre régionale des comptes

Par

La chambre régionale des comptes suspecte le centre de gestion de la fonction publique des Alpes-Maritimes d’avoir été utilisé pour financer des emplois fictifs, au profit de proches du maire de Nice. Les rémunérations et divers abus sont aussi pointés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La chambre régionale des comptes (CRC) de Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) a rendu public, le 28 septembre, un rapport d’une rare sévérité sur le centre de gestion de la fonction publique des Alpes-Maritimes (CDG 06), un organisme méconnu du grand public qui gère les recrutements et les carrières des agents territoriaux.