Patrick Balkany affirme avoir bénéficié sous Sarkozy d'une « transaction » avec le fisc

Par et

D'après ses propres écrits, Patrick Balkany a bénéficié en 2008 d'une « transaction » avec le fisc, alors qu'Éric Woerth était ministre du budget. L'élu avait été lourdement redressé sur son impôt sur le revenu à la fin des années 1990.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce 15 février 2008, Nicolas Sarkozy annonce en fanfare le rétablissement de « l'instruction civique et morale » à l'école. « Pour les plus grands, ce programme présentera les règles élémentaires d’organisation de la vie publique et de la démocratie : le refus des discriminations de toute nature, l’élaboration de la loi et son exécution, les enjeux de la solidarité nationale… », pérore le chef de l'État devant les caméras. Au même moment, son grand ami Patrick Balkany, si l'on en croit ses propres écrits, est en train de signer une « transaction » confidentielle avec Bercy, qui fait fondre le montant du redressement fiscal qu'il traîne depuis des années. Alors qu'Éric Woerth est ministre du budget, chargé de l'assainissement des finances publiques, les leçons sur la solidarité nationale semblent avoir été, ce jour-là, négligées.