A Marseille, un bidonville évacué la veille de la trêve hivernale

Par

Mardi 31 octobre, les forces de l’ordre ont évacué à Marseille un bidonville où vivaient une centaine de personnes, dont 52 enfants selon le recensement des associations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une quinzaine de fourgons de CRS sont alignés, mardi 31 octobre, devant le 44, rue Gustave-Eiffel, une rue bordée d’entrepôts à La Capelette, dans le 10e arrondissement de Marseille. Des enfants jouent devant des tas d’ordures, tandis que leurs parents se font enregistrer par un représentant de la préfecture des Bouches-du-Rhône pour être mis à l’abri quelques nuits dans des hôtels réquisitionnés. Des ouvriers soudent les portes du hangar où ces familles roms avaient construit leurs cabanes depuis février 2017. Les lieux appartiennent à la Soleam, une société publique locale, bras armé de la métropole marseillaise en matière d’aménagement.