Le texte tel qu'il arrive à l'Assemblée nationale

Par

La loi sur le travail a subi une première révision cosmétique, avant d'être enrichie par les annonces de Manuel Valls en direction de la jeunesse. La commission des affaires sociales a ajouté son grain de sel, retirant encore quelques points fâcheux, sans toucher au cœur de la loi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et maintenant, le Parlement. La loi sur le travail arrive mardi 3 mai devant l’Assemblée nationale, sur laquelle plane déjà la menace du 49.3 (voir notre analyse politique ici). C'est un nouvel épisode dans l’histoire tumultueuse d’un texte qui a réussi l’exploit de faire sortir une douzaine de fois les syndicats dans la rue, mobilisation inédite depuis le début du quinquennat Hollande, et sous-tend l’éclosion du mouvement citoyen « Nuit debout ».