«Il n’y a pas de race dans la police»: le message de Didier Lallement à ses troupes

Ce mardi matin, le préfet de police de Paris a adressé un message à tous les fonctionnaires, dont Mediapart révèle la teneur, pour les assurer de son soutien contre « les accusations de violence et de racisme ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

En ce début de mois de juin, la mort de George Floyd à Minneapolis déclenche un débat sur le traitement des minorités par les forces de police dans les pays occidentaux, dépassant la situation spécifique des États-Unis. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal