«Il n’y a pas de race dans la police»: le message de Didier Lallement à ses troupes

Par

Ce mardi matin, le préfet de police de Paris a adressé un message à tous les fonctionnaires, dont Mediapart révèle la teneur, pour les assurer de son soutien contre « les accusations de violence et de racisme ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En ce début de mois de juin, la mort de George Floyd à Minneapolis déclenche un débat sur le traitement des minorités par les forces de police dans les pays occidentaux, dépassant la situation spécifique des États-Unis.