Villani affirme n'agir ni contre Macron, ni contre LaRem

Par
Cédric Villani, qui dira mercredi s'il lance ou non une candidature dissidente de celle de Benjamin Griveaux pour les élections municipales à Paris, n'agit ni contre Emmanuel Macron, ni contre la République en marche (LaRem), affirme lundi son entourage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Cédric Villani, qui dira mercredi s'il lance ou non une candidature dissidente de celle de Benjamin Griveaux pour les élections municipales à Paris, n'agit ni contre Emmanuel Macron, ni contre la République en marche (LaRem), affirme lundi son entourage.