Cette semaine dans «A l’air libre»

Par

Féminisme avec Alice Coffin, laïcité avec Nicolas Cadène, un dialogue Pierre Zaoui-Corinne Morel Darleux sur le Covid, le référendum à venir en Nouvelle-Calédonie… : tous les soirs, du lundi au jeudi, « À l’air libre » continue de déconfiner l’actualité.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

 

Cette semaine dans l'émission À l'air libre ! © Mediapart

Lundi, nous accueillions Alice Coffin, élue écolo à Paris, lesbienne, autrice du livre Le Génie lesbien. Elle a développé, tout au long de son interview, sa vision d’un féminisme de combat.

Mardi, Nicolas Cadène, rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité, est venu nous expliquer comment la loi de 1905, seule la loi de 1905 mais toute la loi de 1905, était bien suffisante pour traiter de la complexité du moment. Il a également insisté sur le fait qu’il n’y avait pas un, mais des séparatismes : l’islam radical, les mouvements sectaires et l’extrême droite identitaire. Macron n’en a conservé qu’un ce vendredi. Il a choisi son combat. Amnesty International, de son côté, portait le combat du droit à manifester sur notre plateau.

Mercredi, un dialogue riche entre l’écrivaine et politique Corinne Morel Darleux et le philosophe Pierre Zaoui s’est noué sur notre plateau à propos du Covid-19, de ses conséquences sur nos vies. Tandis que Fabrice Arfi revenait sur le bras de fer opposant le ministre de la justice Éric Dupond-Moretti aux magistrats. 

Enfin jeudi, nous révélions de nouveaux éléments sur l’évasion fiscale de l’ancien joueur du PSG Javier Pastore. Surtout, Mathieu Magnaudeix était allé à la rencontre de deux collégiennes du Sud-Ouest pour parler de tenues correctes et de féminisme. Elles sont adolescentes, mais déjà au combat.

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous