L'opposition bolivienne appelle au départ du président Morales

Par
L'opposition bolivienne, qui mène la contestation dans les rues du pays, a durci sa position à l'égard du président sortant Evo Morales, appelant celui-ci à quitter le pouvoir et rejetant l'audit de l'élection présidentielle du mois dernier dont le dirigeant socialiste a été donné gagnant au premier tour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LA PAZ (Reuters) - L'opposition bolivienne, qui mène la contestation dans les rues du pays, a durci sa position à l'égard du président sortant Evo Morales, appelant celui-ci à quitter le pouvoir et rejetant l'audit de l'élection présidentielle du mois dernier dont le dirigeant socialiste a été donné gagnant au premier tour.