Municipales: en Guyane, LREM est hors jeu

Par Katia LEÏ-SAM (GUYAWEB)

Si le parti présidentiel est installé sur l’échiquier politique outre-mer, la Guyane est le seul territoire où il peine à s’implanter. À l’approche des municipales de mars 2020, ce vide se ressent dans les 22 communes guyanaises, où aucun candidat ne se présente sous les couleurs de LREM, qui n’a ni comité ni référents locaux. Ce qui laisse le champ libre au Rassemblement national.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La République en marche (LREM) fondée par Emmanuel Macron ne s’est pas vraiment installée sur la scène politique guyanaise. À quatre mois du scrutin municipal, elle n’a investi aucun candidat en Guyane, faute d’une véritable stratégie politique sur le plan local, notamment dans les communes majeures que sont Cayenne, Kourou et Saint-Laurent-du-Maroni. Bien qu’il compte dans ses rangs deux des quatre parlementaires guyanais, le député Lenaïck Adam et le sénateur Georges Patient, qui fut aussi maire de Mana, le parti présidentiel n’a pas su laisser son empreinte sur le territoire guyanais depuis son arrivée au pouvoir national en 2017.