Confinement: les élèves sont revenus, mais les inégalités se sont accrues

Par Maïwenn Lamy

Alors que le second semestre se termine, les 500 000 élèves perdus de vue par l’Éducation nationale lors du premier confinement sont de retour. Mais le diable se cache dans les détails : inégalités aggravées, voie professionnelle délaissée : Mediapart dresse le bilan.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En septembre, Marie-Hélène Plard, directrice d’une école maternelle en Seine-Saint-Denis, a vu revenir les quatre élèves dont les familles, dans des situations sociales très difficiles, n’avaient donné aucune nouvelle durant le premier confinement. Laurent Hisquin, professeur dans un lycée professionnel à Avignon, constate, « surpris », que ses élèves sèchent moins les cours que l’an dernier à la même période.