mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart mar. 27 sept. 2016 27/9/2016 Dernière édition

La justice enquête sur la police des Balkany

3 janvier 2013 | Par Louise Fessard et Mathilde Mathieu

Une enquête préliminaire a été ouverte courant 2012 sur la gestion de la police municipale de Levallois-Perret. En cause : des policiers municipaux utilisés comme chauffeurs par le député et maire (UMP), des appels téléphoniques enregistrés à l'insu des agents, ainsi que des agents qui exercent sans agrément.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Grand défenseur des polices municipales, le député et maire (UMP) de Levallois-Perret, Patrick Balkany, connaît depuis quelques mois de sérieux problèmes avec ses propres agents. Plusieurs policiers municipaux de Levallois ont manifesté sous ses fenêtres le 3 janvier 2013 à l'appel de deux syndicats, le SNPM-FO et l'USPPM. Ils protestent contre « une direction autocratique » et ont alerté le procureur de la République de Nanterre sur plusieurs dérives, dont des écoutes illégales. « On demande la suspension à titre conservatoire du directeur de la police municipale (Eric Zuber, nommé il y a moins d'un an – ndlr) et de la directrice de la sécurité publique (Astrid Ferlicot, ancienne assistante parlementaire de Patrick Balkany – ndlr) », explique Frédéric Foncel, secrétaire général du SNPM FO.