Revoilà Dominique de Villepin devant la justice. Mis en cause et finalement blanchi en dépit des réquisitions du parquet dans l’interminable affaire de faux listings bancaires de Clearstream, l’ancien premier ministre va devoir répondre d’un vrai versement opéré sur son compte par une société panaméenne bien réelle.