Macron trébuche sur la baisse des tarifs des notaires

Par

En revenant sur la baisse de tarifs des professions réglementées, Emmanuel Macron a abandonné une partie de son projet de loi, déjà défendue par son prédécesseur Arnaud Montebourg. Le ministre de l'économie a jugé qu'il s'était trompé. Le nouveau mécanisme qu'il propose reste relativement abscons.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'éléphant qui « rentre à 100 km/h dans un magasin de porcelaine » va-t-il accoucher d'une souris ? En remettant en cause la baisse des tarifs des notaires, Bercy vient de faire un significatif retour en arrière sur la réforme des professions réglementées. « Avec la même conviction pour défendre ce en quoi je crois, j'ai eu la même lucidité quand je me suis trompé », a déclaré le ministre, « plaidant coupable en quelque sorte » sur le mécanisme de « corridor tarifaire »