Des milliers de Marseillais mobilisés contre le mal-logement

Par

Près de trois mois après l’effondrement de deux immeubles, provoquant la mort de huit personnes, plusieurs milliers de Marseillais ont  défilé pour le logement, mêlant habitants des quartiers nord et du centre-ville, ainsi que quelques « gilets jaunes », tous combats partagés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À Marseille le 2 février, c’était l’acte XII des « gilets jaunes », mais surtout une nouvelle « grande marche pour le logement et le droit à la ville ». Près de trois mois après l’effondrement de deux immeubles à Noailles dans lequel huit personnes ont péri, des milliers de personnes ont défilé du Cours Julien vers la mairie sur le Vieux-Port en scandant « On n’oublie pas, on ne pardonne pas » et « réquisitions des logements vides » !