En Avesnois (2): Erick et Quentin, la passion du maroilles, la haine du racisme

Par

Deuxième volet de notre reportage dans l’Avesnois, ce territoire du département du Nord proche de la frontière belge. Rencontre avec Érick et Quentin, père et fils à la tête d’une petite entreprise de transformation du fromage qui fait leur bonheur. Le père demeure socialiste, le fils observe Macron et tous deux s’inquiètent du FN.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans le département du Nord, à la frontière avec l'Aisne et la Belgique, l'Avesnois ne ressemble en rien au bassin minier voisin. L'agriculture y occupe la plus grande partie de l'espace. Là se côtoient producteurs de lait, de pommes bio, constructeurs de maisons en bois, hôtellerie de luxe, artisanat… et chômage de masse. Durant une semaine, Mediapart donne la parole à ses habitants. Retrouvez sous l'onglet Prolonger plus d'informations sur ce territoire.