«À l’air libre»: retour sur les masques, les malades s’organisent et Jeanne Cherhal

Au menu ce vendredi : les malades du coronavirus demandent des comptes, le député PS Boris Vallaud réagit à notre enquête, un grand entretien avec la sociologue Dominique Méda. En accès libre.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

Vendredi 3 avril 2020, « À l’air libre » continue à vous informer et vous donne la parole sous confinement.

Au programme :

  • Masques : avec Edwy Plenel, retour sur un mensonge d’État

Le parti-pris d’Edwy Plenel, président et cofondateur de Mediapart, en rebond sur notre enquête « Masques : les preuves d’un mensonge d’État ».

  • L’entretien 

Mathieu Magnaudeix reçoit Boris Vallaud, député des Landes, porte-parole du Parti socialiste.

  • Plaintes, actions : malades et patients s’organisent

Avec :

– Manon Le Bretton, cofondatrice de l’association Corona victimes ;

– Pauline Londeix, cofondatrice de l’Observatoire transparence médicaments ;

– Caroline Izambert, responsable plaidoyer et mobilisations citoyennes de l’association AIDES.

  • La minute… de Jeanne Cherhal
  • Repenser le travail après le Covid

Fabien Escalona reçoit Dominique Méda, sociologue à l’université Paris-Dauphine.

Pour nous écrire, deux adresses :

alairlibre@mediapart.fr pour vos témoignages

covid@mediapart.fr pour vos infos et documents d’intérêt général

La rédaction de Mediapart


Nos émissions

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne