MediaPorte: «La vraie gauche contre la horde altermondialiste»

Par

Un premier ministre qui impose 48 heures de silence à son gouvernement, sans doute trop touché par la mort de Rémi Fraisse, et un gendarme qui peut témoigner d'une enquête en cours. Décidément, Manuel Valls reste très attaché aux valeurs de la gauche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.